Une plateforme de gestion pour gérer les maigres ressources d’un hôpital bruxellois, en pleine crise du coronavirus.

Pendant la crise du coronavirus, l’Unité de crise devait impérativement avoir une vision globale de la situation de ses différents services et avoir accès en temps réel au nombre de lits disponibles aux soins intensifs. De manière plus générale, l’équipe de gestion de l’hôpital avait besoin d’outils afin d’attribuer le matériel et les ressources de manière efficace et immédiate et ‘optimiser l’accueil des patients en fonction de leur état de santé.

Il était impératif d’établir une approche et une solution qui aideraient ces services habituellement isolés à consolider les informations.

En temps de crise, il est essentiel de disposer d’informations à jour et exactes pour prendre de bonnes décisions. En mars 2020, les équipes de dFakto et de Penbox ont travaillé sans relâche en collaboration avec l’Unité de crise de l’hôpital universitaire pour déployer en quatre jours une plateforme informatique opérationnelle qui viendrait en aide au personnel hospitalier.

dFakto a implémenté une version personnalisée de proPilot adaptée aux plans de crise. Avec son interface simple et rapide, elle recueille et partage en temps réel les informations sur les ressources disponibles (lits, pompes, oxygène, etc.) des différents services.

La solution Penbox, semblable à un système de pointage accessible sur smartphone, a été utilisée pour fournir des informations sur la disponibilité du personnel infirmier.

Nous avons ensuite déployé la dataFactory pour agréger les informations des applications proPilot et Penbox et proposer les informations consolidées dans un outil de reporting et de visualisation.

Thibaut De Vylder, CEO de dFakto, déclare : «Nous avons été heureux de fournir rapidement une plateforme de gestion des données à l’hôpital afin de participer à l’effort collectif. Cette solution peut être répliquée et adaptée aux spécificités de n’importe quelle structure. Elle convient donc évidemment aux hôpitaux, mais également aux institutions publiques ou à d’autres organisations sous pression qui souhaitent disposer d’une solution opérationnelle optimale en quelques jours.»