En l’espace de quelques jours, les équipes de dFakto ont déployé une plateforme de gestion pour Bruss’help afin d’aider les plus vulnérables pendant la crise de la COVID-19.

Bruss’help (anciennement appelée La Strada) supervise la coordination des dispositifs d’aide aux personnes vulnérables à Bruxelles. Face à la crise du coronavirus, Bruss’help a dû coordonner les actions de différentes organisations et associations visant à venir en aide aux personnes vulnérables, une partie de la population particulièrement à risque en période de crise sanitaire.

Bruss’help doit garantir des suivis en temps réel et trouver des solutions à différentes situations : besoins médicaux, accompagnement par les équipes de rue, mise à disposition de chambres d’auberges de jeunesse pour les malades, etc. Sans système d’information central, les différents acteurs passaient beaucoup de temps à vérifier manuellement les données dans différents systèmes et à s’appeler les uns les autres pour obtenir les dernières informations.

Les équipes de dFakto ont déployé en quelques jours une plateforme informatique opérationnelle pour assurer la coordination entre les différents acteurs sociaux et médicaux. Les données des multiples organisations et associations sont transférées dans la dataFactory en temps réel ou presque, grâce à une vitesse de transfert élevée. Les rapports et les tableaux de bord sont produits automatiquement, afin que les équipes de Bruss’help disposent à chaque instant d’informations à jour.

Les mesures prises par les autorités publiques et par Bruss’help ont été adaptées à la situation. La plateforme de dFakto permet d’intégrer facilement de nouvelles sources de données, comme les informations concernant les nouvelles ressources humaines ou matérielles, et de les mettre directement à la disposition des bénéficiaires. Le système améliore également la collaboration entre les centres de crise médicaux (postes médicaux de Médecins sans frontières, de la Croix-Rouge et du nouveau Samu social) qui agissent directement auprès des plus vulnérables.

Le directeur des opérations de Bruss’help affirme : «Nous ne devons plus passer des heures à vérifier manuellement les informations. Nous pouvons désormais consacrer tout notre temps à venir en aide aux personnes dans le besoin. Comme nous avons accès à des informations exactes et à jour, nous pouvons prendre de bonnes décisions et utiliser nos ressources de manière efficace. »

Loïc Gamain, directeur des programmes de dFakto, ajoute : « Nous sommes très heureux de mettre notre expertise au profit de ceux qui prennent soin des plus vulnérables pendant cette crise. Mais nous sommes surtout fiers d’avoir déployé une plateforme que Bruss’help pourra continuer à utiliser par la suite.»